Suivez-nous
6 boulevard de la Boutière
CS 56816 35768 SAINT-GREGOIRE

Réseau ENDOBREIZH

09 Sep.

En mai dernier l’ARS BRETAGNE a lancé un appel à projet visant la création d’une filière Bretonne pour la prise en charge de l’endométriose.

L’association « Réseau ENDOBREIZH » a été retenue pour remplir cette mission.

Le réseau a pour objectif d’identifier et rassembler tous les professionnels impliqués dans le diagnostic et la prise en charge de l’endométriose et de développer une prise en charge optimale de la douleur et de la fertilité des femmes bretonnes atteintes d’endométriose.

Le Dr Sophie Lorand, gynécologue obstétricienne au CHP Saint-Grégoire fait partie de ce réseau et à un rôle de formatrice sur plusieurs thèmes comme :

  • Le diagnostic,
  • La prise en charge médicale,
  • L’aspect chirurgical,
  • La radiologique, –
  • L’infertilité…

Cette formation est destinée aux différentes professions : médecins généralistes, gynécologues, sages-femmes, radiologues, kiné…

L’association est développée en trois catégories de soins :

  • Les soins primaires :
    • Consultation
    • Imagerie
  • Les structures de soins secondaires : Ces structures sont des structures avec un service de gynécologie à activité chirurgicale. Elles sont donc à même d’opérer une patiente atteinte d’endométriose quand l’indication chirurgicale est retenue, quand elles disposent d’un centre d’AMP, elles sont à même de prendre en charge l’hypofertilité de la patiente liée à l’endométriose
  • Les structures de soins tertiaires : en cas d’endométriose complexe, de récidive endométriose ou de seconde intervention pour endométriose.

Le CHP Saint-Grégoire est une structure tertiaire.

L’association ENDOBREIZH est en pleine élaboration d’un site internet à destination des professionnels comme des patientes

Qui proposera :

  • Des fiches informatives sur la pathologie et les signes évocateurs et la prise en charge
  • Un annuaire de santé de professionnel : vers qui s’orienter à côté de chez soi ?
    • Médecins, Sages-femmes
    • Soins de supports
  • Orienter les patientes dans un premier temps vers le réseau de soins primaires
    • Objectif : ne pas surcharger les centres II et III pour leur permettre de rester réactifs
  • Faire connaitre des actions et des évènements tels que des journées autour de l’endométriose, des associations de patientes, des rencontres

 

 

© 2021 Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire // Groupe Vivalto Santé // Création Agence Gosselin