Suivez-nous
6 boulevard de la Boutière
CS 56816 35768 SAINT-GREGOIRE

L’hypnose et l’auto-hypnose

07 Juin.

Au Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire, dans le service d’oncologie, Yann De Chanterac, Psychologue et Hypnothérapeute propose un accompagnement hypnotique aux patients. Il est également un intervenant de la Ligue Contre le Cancer. Il y anime un groupe de méditation et de relaxation et propose également des ateliers de groupe de Taï-Chi, de Qi Gong et des pratiques d’auto-hypnose. Il travaille aussi en cabinet de ville. Ce spécialiste est formé depuis 2007 à l’hypnose. Rencontre …

L’objectif est de proposer un outil hypnotique « sur mesure » aux patients et de le guider vers une pratique autonome

Yann DC : « L’autonomie est une éthique et une liberté qui me plaît beaucoup dans l’hypnose. Il existe en hypnose une multitude de palettes d’outils. Il suffit de trouver la bonne vibration, « la bonne note de musique » pour le patient. La pratique de l’hypnose se réalise en étant conscient mais on accède a d’autres parties de sa psyché. Même les personnes qui pensent être non réceptives peuvent pratiquer l’hypnose par eux-mêmes. »

La pratique de l’auto-hypnose

Plusieurs patients de Monsieur De Chanterac pratiquent la technique de l’auto-hypnose. Le patient avec son smartphone peut enregistrer la séance d’hypnose pour la réaliser ensuite à la maison. Les patients sont alors guidés par une voix et se sentent rassurés. « Il est important que les patients puissent le faire par eux-mêmes » ajoute le spécialiste. Le fait de penser par images accélère les choses. Les patients vont alors plus vite que le support (audio ou vidéo). C’est ainsi qu’ils deviennent autonomes. Selon les études, l’apprentissage de l’auto-hypnose est plus rapide et plus efficace pour le patient que d’autres méthodes comme par exemple la méditation. L’autonomie est la clé de la réussite. En 2 ou 3 séances, le patient peut devenir autonome et le faire par lui-même.

Il existe différentes techniques très simples et courtes à réaliser au quotidien pour diminuer son stress. Par exemple, réaliser 5 minutes d’exercices de « cohérence cardiaque » associé à une transe hypnotique ou des séances flash avec ancrages.

Nous avons demandé à Yann De Chanterac une méthode simple pour diminuer son stress. La cohérence cardiaque est une forme de respiration aussi connue sous le nom de « résonance cardiaque ». Associé à un travail de bulle hypnotique ou de lieu sûr. C’est rapide, facile et efficace !

Téléchargez la séance vocale d’auto-hypnose (induction paradoxale) proposée par Yann De Chanterac 

Yann De Chanterac participe en tant qu’intervenant au Congrès Hypnose et Douleur qui se tiendra du 14 juin au 16 juin à Saint-Malo.

Yann De Chanterac présentera aux différents participants des outils hypnotiques que l’hypno-thérapeute en oncologie doit maîtriser :

  • Les repères théoriques de l’impact de l’annonce du cancer et des traitements sur la vie psychique des patients et les répercussions sur la famille sur le plan systémique
  • Expliquer l’intérêt de l’hypnose (outils et pratiques) Par exemple : gérer ses nausées grâce à l’auto-hypnose
  • Gérer son anxiété
  • Un travail sur l’hypnose et le tao (qi gong)

Il pourra inviter les participants à une initiation à l’« hypnose debout ». L’objectif est de pouvoir expérimenter par soi-même l’auto-hypnose debout et pouvoir réduire le stress.

Pour en savoir plus sur Yann De Chanterac, consultez son site internet.

© 2018 Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire // Groupe Vivalto Santé // Création Agence Gosselin