Suivez-nous
6 boulevard de la Boutière
CS 56816 35768 SAINT-GREGOIRE

congrès hypnose et douleur

L’hypnose médicale pour améliorer la qualité des soins

06 Juin.

Au Centre Hospitalier Saint-Grégoire, des professionnels de santé pratiquent l’hypnose et la communication thérapeutique pour améliorer la qualité des soins des patients. Différentes techniques existent et sont pratiquées au Centre Hospitalier Saint-Grégoire notamment par des anesthésistes.  Les Docteurs Bernard, Musellec (médecins anesthésistes) participent le 8 et le 9 juin au Congrès des mises au point en Anesthésie et Réanimation (MAPAR) à Paris. Ils rejoindront ensuite les Docteurs Houssel, Guillou, Martin (médecins anesthésistes), Yann De Chanterac (psychologue clinicien et hypno-thérapeute) ainsi que Mr Fusco et Mme Lebreil (internes en anesthésie et infirmière) au Congrès Hypnose et Douleurs qui se déroulera à Saint-Malo du 14 au 16 juin 2018.

Le Congrès des mises au point en Anesthésie et Réanimation ( MAPAR)

Les Docteurs Musellec et Bernard (médecins anesthésistes au Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire) animent 4 ateliers lors du MAPAR de Paris. Le premier concerne l’emploi de techniques conversationnelles. Au bloc opératoire, l’emploi de ces techniques qui viennent de l’hypnose sont régulièrement utilisées par les médecins.

« La confusion » est une technique conversationnelle.

Cette technique consiste à rendre « confus » le patient dans l’objectif d’attirer son attention. Poser une question « farfelue » ou incompréhensible au patient lors d’une discussion va permettre d’attirer son attention ailleurs que sur le soin. Lors de ce court instant, le soignant peut alors en profiter par exemple pour poser une perfusion. Cette technique peut être utilisée dans l’objectif d’annihiler la douleur.

La synchronisation avec le patient et le mode non verbal

En mimant les gestes, en reformulant les paroles du patient, le soignant va pouvoir se « rapprocher de lui » et va augmenter l’alliance thérapeutique. En maternité, la synchronisation verbale ou respiratoire est également utilisée.

 La suggestion positive.

L’idée de cette technique est d’adopter une communication positive en employant des mots à connotations positives. « Au lieu de demander à un patient s’il a froid, nous privilégions la question : est-ce que la température vous paraît idéale ? » précise le Docteur Bernard. Ainsi, le patient se focalise sur ce qu’il ressent réellement sans chercher inconsciemment à ressentir un inconfort ou une douleur induite elle-même par la question.

Lors de ces 2 jours au MAPAR, les deux professionnels de santé animent également un atelier sur les techniques d’hypnose pratiquées en dehors des blocs opératoires (en salle de réveil, en soins intensifs…). Le troisième atelier concerne les techniques hypnotiques utilisées en maternité. Le dernier atelier, animé avec le Dr Nicolas Fusco, est quant à lui à destination des soignants et répond par exemple aux questions suivantes : quelle est la différence entre l’auto-hypnose et la méditation ? Comment employer la méditation pour soi et pour les patients ?

Congrès internationale Hypnose et Douleur, les professionnels du CHP Saint-Grégoire se mobilisent

congrès anesthésiste hypnose CHP Saint-Grégoire

« Le gant magique » : une étude in vivo

25 participants vont pouvoir échanger sur les techniques des 2 dernières années mais également partager des pratiques et des savoir-faire. L’après-midi sera dédié à des expériences hypnotiques immersives. Cette étude co-animée par le Docteur Musellec et le Docteur Emmanuel Bosselli de Lyon, réalisée in vivo invite les participants à tester l’efficacité de l’hypnose.

Grâce à l’hypnose médicale, il est possible de changer les perceptions. Les mains notamment sont des parties sensibles aux pratiques hypnotiques.

Cette étude se concentrera sur l’étude d’un gant « imaginaire » de protection appelé encore « gant magique ». Mentalement un gant hypnotique va permettre à la personne hypnotisée de ne sentir aucune douleur à la main. Elle est protégée de la douleur, le patient n’a pas mal. Une fois ce gant installé mentalement sur la main, il est possible de transférer cette protection (analgésie) sur une autre partie du corps. Le gant donne une perception de protection à la zone concernée. Il suffit de poser cette main sur la partie du corps que l’on souhaite analgésier.

Les professionnels se sont aperçus que l’utilisation du gant magique entraine une vasodilatation des veines de la main. Avec l’utilisation d’une caméra thermique, les professionnels peuvent observer la différence de température entre les deux mains. C’est ce qui sera reproduit lors du congrès.

L’hypnose médicale et l’évaluation du confort pendant l’intervention

La manière de manipuler le patient a une influence sur son état. Les différentes manipulations peuvent angoisser ou au contraire rassurer le patient. Cela dépend de la technique corporelle employée par le soignant. Par exemple, le Docteur Bernard explique que lorsqu’un soignant réalise une prise de sang, il peut soit « tourner la main » à plusieurs reprises pour trouver la veine ou bien, comme pour dire « bonjour », il peut lui « serrer » la main avec sa main droite et lui poser son autre main sous l’avant-bras. Cette façon de procéder va permettre de pratiquer une technique plus sécurisante pour le patient. Il va se sentir plus en confiance et moins stressé. Lors du congrès hypnose et douleur, les Docteurs Martin et Guillou vont aborder ces différentes techniques et proposer un atelier. Ils aborderont également la technique des échelles de confort.

Plutôt que de parler d’échelles de douleur, les praticiens parlent d’échelles de confort. C’est-à-dire que les patients ne vont plus  « chercher » la douleur mais évaluent le confort.  L’objectif est de parler le moins possible de douleur aux patients afin de ne pas préparer leur cerveau à avoir mal mais plutôt de le préparer à être confortable.

Les sujets précédemment évoqués seront abordés lors de ce congrès. Monsieur De Chanterac, Psychologue clinicien et hypnothérapeute exerçant dans le service oncologie du Centre Hospitalier Saint-Grégoire Saint-Grégoire sera également présent et parlera de son expérience et des pratiques. Consultez l’article dédié à l’auto-hypnose pour en savoir plus.

Pour retrouver le programme de ce Congrès et les ateliers animés par les praticiens du CHP Saint-Grégorie cliquez ici

© 2018 Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire // Groupe Vivalto Santé // Création Agence Gosselin