Suivez-nous
6 boulevard de la Boutière
CS 56816 35768 SAINT-GREGOIRE

Les pathologies orthopédiques féminines

05 Juin.

Il est temps de rassurer la gente féminine sur un point : les chaussures à talons sont-elles à l’origine de problèmes orthopédiques ? Nous avons demandé l’avis du Dr. Kerhousse.

« Les femmes peuvent se rassurer »

Selon le Dr. Kerhousse, chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, les pathologies orthopédiques typiquement féminines sont surtout les problèmes qui surviennent au niveau de l’avant-pied. Cependant, les femmes peuvent se rassurer : les chaussures à talons ne semblent pas en être toujours la cause. En effet il se peut que vous portiez des talons (appropriés et pas trop hauts) toute votre vie sans avoir aucun souci et à l’inverse que vous soyez plutôt basket tous les jours et que vous ayez des problèmes de pied.

« De nombreuses femmes peuvent à nouveau porter des talons après une opération chirurgicale, après quelques mois de rétablissement »

Il est vrai que si vous avez des antécédents familiaux ou bien déjà une petite déformation de votre avant-pied (et notamment du gros orteil) le port de chaussures à talons accélèrera la progression des lésions, et le port de talons trop hauts (plus de 7 cm) doit rester occasionnel. Néanmoins pour toutes celles qui doivent porter des hautes chaussures chaque jour au bureau par nécessité : mesdames vous pouvez aller consulter sans crainte dès la moindre gêne, car avec les progrès au niveau de la chirurgie de l’avant-pied, dans la majorité des cas, vos escarpins ne vous manqueront pas très longtemps.

En effet « de nombreuses femmes peuvent à nouveau porter des talons après une opération chirurgicale, après quelques mois de rétablissement bien sûr » souligne le Dr Kerhousse. L’utilisation de nouvelles techniques opératoires, notamment au sein du CHP Saint-Grégoire, permet aussi une récupération plus rapide et des cicatrices presque invisibles !

Il reste cependant évident que le port de talons ne peut être considéré comme peu ou pas nocif pour les pieds que dans une certaine limite. En effet, il ne faut pas en porter constamment et il est important de permettre aux pieds de se reposer (dans de doux chaussons en rentrant du travail ou de superbes tennis pour se balader le weekend par exemple).

Pour en savoir plus, consultez le site de l’ICPR.

© 2018 Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire // Groupe Vivalto Santé // Création Agence Gosselin